Moodboard, brandboard, charte graphique : quelles différences ?

par | 9 Mar 20 | Branding & Graphisme

Les mots qui composent le titre de cet article te sont parfaitement inconnus ? Ou tu les as déjà rencontrés, mais tu ignores complètement à quoi ils font référence ? 🧐Dans les deux cas tu es au bon endroit ! 👍Moodboard, brandboard, charte graphique… On entre ici dans un jargon propre au métier de designer graphique, et quand tu rencontres ces termes dans le devis que t’a adressé ton graphiste par exemple, il n’est pas toujours facile de comprendre ce qu’on te propose réellement.

Je vais t’aider à y voir plus clair en vulgarisant un peu les choses. 😉

Tu dois tout d’abord savoir que ces trois éléments sont directement liés au travail du professionnel que tu auras missionné pour créer ton identité graphique. Pour simplifier, on peut dire qu’il s’agit d’étapes qui vont permettre d’avancer sur ton projet jusqu’à sa finalisation.

Commençons donc par l’étape qui initie le processus de création : le moodboard.

 

Le moodboard

Le moodboard n’est ni plus ni moins qu’une planche d’ambiance ou un tableau d’inspiration. Le graphiste qui travaille sur ton projet va travailler sur cette planche en amont en y intégrant des visuels, des typographies, des matières qui vont permettre de faire émerger une ligne créative. Est-ce que ton identité graphique sera plutôt résolument moderne ? Ou au contraire plus dans la douceur et la féminité ? Quelles couleurs dominantes ressortiront ? Cette planche ne fixe rien, mais permet de suggérer le type d’identité qui sera réalisée par ton graphiste. Évidemment le moodboard est directement lié au brief que tu lui auras donné lors de vos premiers échanges. 😉 C’est pourquoi il est très important d’être bien précis lors de cette première étape ; en remplissant un cahier des charges pour indiquer tes besoins et tes attentes par exemple (tu peux d’ailleurs trouver un modèle en téléchargement, à utiliser juste ici.)

Parfois, le graphiste réalisera ce moodboard avant tout pour lui-même et il ne te le soumettra par forcément. Mais selon sa façon de travailler, et les détails de la prestation que vous aurez fixés ensemble, il pourra te le présenter afin que tu puisses au besoin réajuster la direction que semble vouloir prendre ton projet. Une fois l’ambiance générale validée, ton designer graphique pourra se lancer dans la réalisation des différentes pistes qu’il te proposera pour ton logo. 👌

Voici quelques exemples de moodboards :


Image pinterest – retrouvez l’auteur ici



Image pinterest – retrouvez l’auteur ici



Template moodboard creativemarket.com



Image pinterest – retrouvez l’auteur ici

La brandboard

Ca y est, ton logo a été finalisé, et ton graphiste n’a plus qu’à t’envoyer les différents formats que tu puisses l’utiliser en toute indépendance. C’est à cette étape qu’il peut également te fournir une « brandboard ».

Il s’agit d’un document récapitulatif qui va rassembler tous les éléments à utiliser pour faire vivre ton identité sur tes supports de communication. On y retrouve en général, ton logo, les typographies, les couleurs, et quelques images d’inspiration… C’est très pratique pour garder un mémo de la direction graphique à suivre. Toujours à garder à portée de main ! 👌 Personnellement j’ai longtemps gardé le mien affiché à mon bureau pour l’avoir toujours sous les yeux.

Quelques exemples de brandboard :


Image pinterest – retrouvez l’auteur ici


Image pinterest – retrouvez l’auteur ici


Image pinterest – retrouvez l’auteur ici

La charte graphique

Si la brandboard peut être apparentée à un résumé des éléments composant ta communication, la charte graphique quant à elle, apporte un cadre très précis au déploiement de ton identité graphique. On va te détailler la façon dont ton logo doit être utilisé sur chaque type de supports, les choses interdites ou à privilégier, son placement préconisé (est ce que ton logo doit toujours être utilisé en haut à gauche par exemple ? 🤔)
Mais cela ne s’arrête pas à l’utilisation de ton logo : on y retrouve aussi les typographies associées, quelques exemples de mises en page de documents à respecter, et tout ce qui semble pertinent pour mettre en place une cohérence graphique entre tous tes supports.

A savoir : tous les logos ne sont pas forcément livrés avec une charte graphique. 😉Du fait de sa complexité, l’élaboration d’un tel document n’est pas toujours nécessaire et est plutôt réservée aux entreprises dont la communication représente un axe de développement essentiel, et dont les supports sont nombreux et variés.

J’espère que cet article t’aura aidé à y voir plus clair et que tu sauras dorénavant décrypter les services que te propose ton graphiste dans son devis.

Si tu as déjà un logo, peut-être possèdes-tu déjà une brandboard ou même une charte graphique ? Est-ce que cela t’aide à proposer du contenu toujours cohérent graphiquement ? Est-ce qu’au contraire tu trouves que ton logo manque de supports de ce type pour t’aider à créer une vraie identité graphique ?

N’hésite pas à venir en discuter avec moi, ça m’intéresse 😊

Envie de poursuivre ta lecture ?

Les règles à suivre pour créer un « bon » logo

Les règles à suivre pour créer un « bon » logo

Avoir un site internet c’est bien, mais avoir un site internet efficace au service de son activité, c’est mieux ! Je t’explique comment transformer tes visiteurs en prospects intéressés par tes services.

Découvre les coulisses

Chaque semaine je partage avec toi les coulisses de ma vie de graphiste freelance, accompagné de conseils et d’outils concrets pour ton entreprise. Bonne humeur et naturel garantis !

.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.